• Copenhague

    Copenhague

    On est allé dire bonjour à la Petite Sirène !

     

     

     

     

     

     

    CopenhagueCopenhague

     

     

     

     

     

    Encore un super coin pour stationner samedi soir : à 6km du centre de Copenhague...parfait pour aller visiter la ville à vélo, un parking gratuit sur le port de Kastrup...animé en journée avec un parc et des infrastructures familiales et récréatives et super calme la nuit. Il règne une ambiance estivale et les danois profitent du week end en famille.

     

    En ce dimanche estival, nous partons à vélo à la découverte de Copenhague....la ville dédiée au vélo et qui compte plus de vélos que de voitures. On est contents d'avoir choisi le dimanche pour circuler sur les voies cyclables parce qu'il n'y a pas grand monde...tant mieux pour nous qui n'avons pas encore intégré les codes des cyclistes !

    CopenhagueCopenhague

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En mode  "touristes"...c'est parti pour la visite !

     

    CopenhagueCopenhague

     

     

    Ambiance estivale sur le nouveau port

     

     

    Copenhague

    CopenhagueCopenhague

     

    Le temps d'un brunch

     

     

     

     

     

     

     

     

    CopenhagueCopenhague

     

    Et on rejoint le centre pour garer nos vélo...

    le tout étant de pouvoir les retrouver au retour !

    sarcastic

    CopenhagueCopenhague

     

     

     

    On prend un peu de hauteur : on monte en haut de "la tour ronde"

     

     

     

     

     

    La Rundetårn (ou « Tour Ronde » en français) est peut-être le meilleur endroit à Copenhague pour profiter d'une vue panoramique sur les toits de la ville avec sa vieille ville sortie des conte de fées et de nombreux clochers. La plate-forme d'observation est située à 35 mètres au-dessus du niveau de la rue, offrant une vue imprenable sur la partie intérieure de Copenhague.

    La tour a été construite par le roi Christian IV, le célèbre innovateur architectural du Danemark, pour être un observatoire astronomique. Un treillis de fer forgé longe le bord de la plate-forme, avec le monogramme de Christian IV. La Rundetårn a été mentionnée dans deux contes de fées de Hans Christian Andersen et est couramment utilisée comme une mesure de comparaison pour la hauteur de bâtiments au Danemark.

    (source : https://www.viatorcom.fr/Copenhagen-attractions/Round-Tower-Rundetarn/d463-a1714)

    CopenhagueCopenhague

     

    On visite l'expo et on en profite pour laisser une trace de notre passage

    tongue

     

    Copenhague

    CopenhagueCopenhague

     

     

     

     

     

     

     

     

    On flâne un peu dans le centre ville piéton...l'ambiance est paisible, on regarde les vitrines, on s'arrête pour écouter les musiciens de rue...et on prend une glace dans un kiosque sur une place. On est super contents de notre journée. La ville est jolie et agréable, très touristique évidemment (on a entendu parler français dans la rue et on a vu pas mal de groupes d'asiatiques) . On est contents d'y être venus un dimanche !

    Rassurez-vous...on a retrouvé nos vélos pour rentrer ! happy

    (il faut dire qu'on avait pris un point de repère : on était garés devant le Mc Do...

    pour une fois, ça sert à quelquechose  ! Ha ha ha! )

    Copenhague

    Avant de quitter Copenhague, un détour par Christiania : le quartier hippie, ville autogérée créée dans les années 70 et qui a érigé la liberté comme valeur centrale...la vente de cannabis est libre, ici...et c'est d'ailleurs tout ce que nous avons vu : des dealers tenant boutique sur la place et dans les ruelles et une foule de clients que cela attire...résultat...un quartier pourri, sale, où des gens hagards déambulent entre des squat crasseux...(parce qu'il faut consommer sur place puisque l'usage de cannabis n'est pas autorisé au Danemark en dehors de cette enclave). Le quartier respire le mal être et la pègre (parce que la vente de drogue n'est plus depuis longtemps aux mains des habitants du quartier, et que ce sont les mafias locales qui se partagent le juteux marché!).

    Franchement, avant d'y avoir été, on aurait, si on en avait eu l'occasion, signé une pétition contre la municipalité qui veut raser le quartier...mais ce qu'on a vu...c'est glauque et ça n'a pas plus d'intérêt que n'importe quel quartier de dealers et de squat dans n'importe quelle grande ville européenne. L'idéal des années 70 ne semble pas avoir survécu ! On ne regrette pas d'y être allés...au moins on a vu !

    Nous reprenons les vélos et nous éloignons de ce monde là pour respirer mieux...nous retrouvons notre petite maison et nos idéaux et passons une 2ième nuit sur le port et demain...

    nous passerons le pont pour entrer en Suède!

    « Sjaelland : de l'île de Mon au fjord de Roskilde (Jour 2)Au revoir le Danemark / Bonjour la Suède : le pont de l'Oresund »

  • Commentaires

    1
    Coline
    Mardi 8 Mai à 20:33

    Vos sourirs font plaisir a voir !!! 

    Vous avez l air tellement bien.... !!

    Gros Bisous !!!

     

    2
    Mercredi 9 Mai à 08:48

    yes Ouiiii...! C'est un super voyage, on est chanceux !

    3
    Dany
    Samedi 19 Mai à 07:34
    Merci pour le partage
    4
    Valpat
    Samedi 19 Mai à 08:26


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :